Retrouvez LYFtv.com sur :
logo+rss
Retrouvez la playlist de LYFtv sur la chaîne YouTube de LYFtv
)

Center Parc en Isère : une victoire judiciaire "administrative" pour les opposants

mardi 5 juillet 2011

"Le projet de Center Parcs dans les Chambaran vient de subir une défaite judiciaire. Mais la bataille n'est pas finie", indique aujourd'hui le site internet Reporterre.net . Suite à des recours des opposants, le tribunal administratif de Grenoble a en effet annulé la révision simplifiée du PLU de Roybon autorisant la construction d'un Center parcs et le permis de construire relatif à ce projet.

Dessinés par Jean de Gastines, "les cottages du Center Parcs" Isère devaient être construits en bois... Disposés en hameaux, et entourés d’un environnement naturel boisé, ils sont conçus, selon le site de KPM qui les commercialise,  "dans le respect de la norme HQE". Proposés en trois gammes : Comfort, Premium ou Vip, de plain-pied ou d’un étage, ils bénéficient d’intérieurs spacieux et lumineux, entièrement aménagés... Le concept inclut des cheminées, baignoires à remous, une douche-hammam. "Des activités sports et loisirs pour tous les goûts, pour toutes les générations, sont à pratiquer toute l’année, à l’intérieur comme à l’extérieur".

Pour Stéphane Peron, président de l'association Pour les Chambaran Sans Center Parcs qui signe l'article de Reporterre, "ce projet aqua-ludique, bâti sur un montage financier juteux (ventes cottages à des particuliers jusqu'à 5.000€ le m2 grâce aux niches fiscales LMNP et assimilées), prévoit d'implanter 1.000 maisons (qui consommeront l'équivalent d'une ville de 7.500 habitants en eau) en pleine forêt au sommet de 2 bassins versants et notamment sur les sources de L'herbasse en amont de zones ZNIEFF et Natura 2000."

Si les militants se félicitent d'avoir gagné, ils regrettent tout de même que ce n'est pas le fond qu'ont retenus les juges, à savoir l'intérêt général.  "C'est évidemment le fond du dossier qui nous motive pour combattre ce projet à savoir : Ce projet n'est pas bon pour la collectivité".

30 millions d'Euros d'argent public !
L'organisation fait valoir qu'avec le même argent que les collectivités sont prêtes à donner pour ce projet (30 millions d'euros en grande partie sous forme de défiscalisation), on peut créer 4 fois plus d'emplois durables à temps plein et qualifiés, dans des secteurs en demande, et en moins d'un an... "au lieu des emplois précaires prévus et des ravages sur l'environnement et en particulier, sur l'eau". Rappelons que le sud-est de la France est appelé à manquer de précipitations dans les années à venir.
"Aujourd'hui la nappe du Bas Dauphiné est déjà à son niveau historiquement le plus bas", rappelle Stéphane Peron.
Lire aussi le dossier "Center Parc" sur le site de nos confrères de Sillon 38 -
Gilles Roman
(redaction@LYonenFrance.com)

http://www.wikio.fr

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire